A propos du brûlage à l’air libre des déchets de parcs et de jardins

HTFile.ashxLa préfecture du Gard a rappelé que le brûlage à l’air libre des déchets de parcs et de jardins, communément appelés déchets verts, est interdit par le règlement sanitaire départemental. Au-delà des possibles troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que des risques d’incendies, le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants en grande quantités, particulièrement quand les végétaux brûlés sont humides, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement. L’usage des incinérateurs de jardin ne permet pas de déroger à cette interdiction.

Des solutions alternatives pour éliminer les déchets verts, adaptés aux besoins de chacun et plus respectueuses de la qualité de l’air, existent : le compostage domestique, le broyage et le paillage, la déchèterie.

En cas de non-respect du règlement, une contravention de 450€ peut être appliquée.